« Franchise médicale : Sarkozy responsabilise les "pas-coupables" | Accueil | Destruction créatrice »

jeudi 31 mai 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Un créneau à prendre: la lingette pour doigts post-pipi. On peut aussi remplacer la coutume du shake-hand par celle de la courbette républicaine.

Je comprends mieux que tu aies voté Royal, si tu as passé l'essentiel de son discours aux chiottes à vérifier que le militant se lave les mains.

Tu remarqueras que lui, au moins, retournait écouter "la Belle du Poitou".

Melchior,
Non, restons comme nous sommes. Refusons la standardisation rampante qu'entraine la mondialisation ultranéolibérale.

Koz,
J'ai aussi fait le Zénith de Sarkozy et j'ai pu constater que la droite ne se lave pas les mains non plus. Mais les toilettes étaient sonorisées : on pouvait faire des expériences sociologiques sans rien perdre du pourquoi du comment...

Avoue que tu es un peu pervers... Suivre les discours depuis les toilettes, tout de même...

C'est la marque du blogueur engagé.

Deux petites remarques : quand nous, les hommes, faisons la "petite commission", on s'asperge rarement la main d'urine, donc on ne fait que toucher notre propre peau, qui est aussi propre, voir plus que celle des mains juste avant.
D'autre part, l'étude sur les urines dans les cacahouètes aurait été faite à Londres... (je dis aurait, car je manque de source, d'ailleurs, je me demande si ce n'est pas un canular...)
Enfin, malgré tout, je me lave les mains ^^

Eric

Je sais pas si c'est le cas en france, mais au Starbucks du coin, il y a un beau panneau dans les toilettes qui indique la marche à suivre pour les employés: mouiller les mains, les savonner, attraper un feuille de papier pour fermer le robinet (histoire de pas y toucher directement avec les mains propres), essuyage des mains.

Après va savoir si c'est vraiment respecté, mais ça a le mérite d'être là. C'est vrai que ça fait bizarre quand on voit ça pour la première fois :)

@ Newick : La peau du membre masculin, plus propre que l'urine qui en sort ? Erreur ! Même si ce liquide tiède, jaunâtre et odoriférant n'a pas l'air très ragoûtant, il est parfaitement aseptique (sans microbes) lorsqu'il sort du corps. (Il fut même un temps où les chirurgiens l'utilisaient, à défaut d'eau-de-vie, pour laver les plaies. C'est encore recommandé par les adeptes des expériences de "tourisme de l'extrême" - genre survie en pleine jungle.) La peau et les poils du bas-ventre, par contre, sont un véritable microcosme pour la culture des bactéries.

Bref, messieurs, vous savez pourquoi vous aussi, vous avez intérêt à vous laver les mains avant de quitter les "lieux" ;-)

Cette "légende urbaine" est très répandue dans le monde anglo-saxon, mais je ne l'avais encore jamais entendue associée à la France. D'ailleurs la réalité du sujet lui-même ne semble pas établie :
http://www.snopes.com/food/tainted/mints.asp

1°) Conseil pour ce qui est de la poignée de main après s'être lavé les mains. Commencer par tendre la main, puis, faire un air contrit en disant : "Oh, je viens de les laver", faire un sourire mi-gêné mi-salutatif, de telle sorte que le quidam d'en face se gardera de vous serrer la pogne, tout en appréciant votre haut degré de politesse, à mesure que vous aurez pris un air sincèrement navré de ne pouvoir sacrifier au rôle de la salutation. Ceci dit, renoncer à la poignée de main serait sacrilège. Et il faudrait vérifier que la chose est vraiment une exception française.
2°) En Amérique, dans toutes les toilettes publiques, il y a un petit panneau indiquant que les employés sont tenus de se laver les mains avant de reprendre leur service. En même temps, le fait d'avoir à le signaler signifie que la consigne n'est pas tout à fait suivie, non ?

Juste un détail. Même si on se lave les mains dans un endroit public, souvent il y a la porte à ouvrir pour sortir des toilettes et sur la poignée c'est surement plein de petites misères...j'essaye souvent de l'ouvrir avec le coude mais c'est pas facile.Il y a aussi le pied mais avec une jupe c'est pas facile non plus...Finalement les gants de nos grand-mères c'était pas si mal !

La nécessité de se laver les mains, que le lavabo soit situé dans les toilettes ou dans la cuisine, que l'on ait les mains mouillées ou pas... vaut-il un si long discours ?
Il faut se laver les mains, un point c'est tout !

Pour tous les lecteurs tardifs comme moi, l'urine d'une personne saine et en bonne santé est stérile. Le lavage de main est cependant utile pour les odeurs (pensez à celles qui ont l'odorat plus fin que vous)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Coup de sabre

Théologie amusante

La bible de l'urban cycling

Identité française : le livre !

Blogroll mal assortie

Bousculeurs d'idées reçues

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004