« Ratio et oratio conciliant inter sese homines. Amen ! | Accueil | DSK, le « oui », tout ça... Découragement temporaire »

samedi 06 novembre 2004

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Celui du haut, non ? Je dis ça à cause des vêtements.

Je dis bravo ! J'ai fait exactement le chemin inverse...
Foot à 8 ans. Puis natation, tennis, karaté et Boxe.
Aujourd'hui je ne peux plus monter deux étages sans sonner au premier pour demander un verre d'eau, et j'avais arrêté la clope mais je viens de reprendre.
Bref, si je veux participer au 100 mètres des centenaires, j'ai intérêt à revoir les process...
Chapeau Monsieur.

Bravo!
Malgres un parcour assez proche, je ne me suis pas lance dans un marathon. Ton effort est d'autant plus admirable. Juste essaye d'etre tolerant avec les fumeurs, meme si c'est dur et que la douce brulure dans les poumons reste toujours tentante, sinon ils pourraient te cracher leur fumee au visage, apres tout ca, ca serait quand meme dommage, non ?

PS le sport est aussi une drogue, mieu vaut ne pas trop en abuser...

Le sport est aussi une drogue, c'est vrai, mais on tousse moins. En fait, je n'avais pas prévu de faire autant de sport mais j'avais besoin de trouver un truc qui me permette de continuer à bouffer comme 12 après l'arrêt de la cigarette.

Ca a marché puisque je n'ai rien changé à mes habitudes alimentaires et que je suis toujours aussi élégamment svelte et élancé que du temps où je fumais.

Mais, et ça concerne Cyrille, tente le Zyban. C'est un conseil totalement désintéressé : il n'ont pas de programme d'affiliation sur Internet..

Fais gaffe. Bientôt, en plus du sport, de l'arrêt de la clope et des substances illicites, tu pourrais bien te mettre à voter UDF !

Vraiment très heureux pour toi. Mais mon témoignage est douloureux puisque voila: à 28 ans j'ai demandé conseil pour arrêter de fumer et on m'a conseillé le sport. Je me suis donc lancé dans la course à pieds, le vélo, la natation. D'ailleurs je te conseille la natation pour faire travailler le haut du corps. 6 ans d'arrêt et de sport presque violent. puis la schizophrénie, l'hospitalisation et la clope. Toujours hospitalisé j'espère avec une hargne terrible arrêter à nouveau mais mes efforts restent vains pour l'instant. Heureusement, je reprends le travail bientôt et vive le sport car on se rend compte en pratiquant qu'on est capable de faire des efforts...

Bon, j'espère que tu vas reprendre du poil de la bête et que cette situation n'est que temporaire.

Je crois effectivement (même si j'avais toujours pensé qu'il s'agissait d'un cliché à la con sans fondement) que le sport peut aider à se fixer des objectifs et que la discipline qui en découle peut être mise à profit ailleurs. Avec la préparation du marathon, je m'impose une rigueur qui ne m'était pas naturelle et je suis content de pouvoir le faire.

Quant à la natation, j'y ai pensé mais il faudrait d'abord que je prenne quelques cours parce que je nage trop mal pour apprécier vraiment. Je te souhaite bon courage (sincèrement).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

DSC_3069
Are you talking to me? Email

Fini-parti

Sardines

Dark side

Coup de sabre

Théologie amusante

Maillot noir

Identité nationale

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004