« Renvoi d'ascenseur | Accueil | A History of Violence »

dimanche 26 mars 2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Je crains fort pour ma part que Ségolène Royal ne soit une personne sectaire et bornée, et que l'attrait autour d'elle soit du même genre que la "séduction" qui entourait Villepin dans les journaux il n'y a pas si longtemps. Deux choses devraient faire réflechir : son annonce de refuser les subventions régionales aux entreprises utilisant des CPE; et son attitude comme ministre de l'enseignement primaire vis à vis de pseudo-affaires de pédophilie, que ce soit en accusant publiquement des gens présumés innocents, et plus tard innocentés, ou avec la circulaire obligeant les enseignants à la délation sur la base du plus maigre soupçon. Avoir une tête qui passe bien à la télé est une chose : mais on juge les gens à leurs actes, et les siens ne vont pas dans le bon sens.
A part cela, il faudrait peut-être arrêter de penser qu'il faut tout changer en France pour sortir du soi-disant drame atroce que nous vivons. Aucun de nos problèmes n'est insoluble, et nous sommes bien mieux lotis que d'autres, qui pourtant dépriment moins que nous.

L'homme providentiel est une femme. Mais tu zappes vite Bayrou et Deadeye Jean-Marie (souvenons-nous des précédentes présidentielles) et enterres vite Sarko.
Sinon plutôt d'accord avec le post précédent sur l'annonce de sucrer les subventions aux entreprises qui embauchent en CPE, c'est bien du sectarisme+++

Alexandre,
Je ne pense pas que cette histoire de subventions soit ce qu'elle ait fait de mieux. Et pour le reste, je te laisse la responsabilité de tes propos.

Mais je crois justement qu'elle incarne assez bien la possibilité d'une transformation sans rupture et sans convulsions. La France n'est évidemment pas la dernière des dernières, elle a d'énormes atouts et c'est la raison pour laquelle nous n'avons pas besoin de ces hommes providentiels proposant cette fameuse rupture. Mais nous n'avons pas besoin non plus de l'immobilisme auquel conduirait le retour d'un PS cherchant le consensus à gauche dans un ni-ni à la Mitterrand.

All,
Ok ok, mais il ne faudrait tout de même pas que la position des uns et des autres sur le CPE devienne l'alpha et l'oméga de tout jugement sur leur action à long terme.

A l'heure actuelle, même si Villepin proposait de refaire le CPE sur le modèle Chérèque, il serait blackboulé. Sur cette question, je rejoins d'ailleurs Eric le Boucher qui, la semaine dernière, expliquait que Villepin avait peut-être fracassé l'idée même de réforme en allant trop vite sur un texte mal fichu et en refusant la concertation http://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,[email protected],50-752119,0.html .

Franchement, plus vite on sera sorti de cette histoire, mieux ça sera.

Le pb avec Ségolène, c'est qu'on cherche tjs dans les ministères où elle est passée, dans les déclarations qu'elle a faites sur les sujets sensibles, l'intelligence d'une troisième voie, une constance. Sectaire et bornée, cela me va bien pour elle.

"Désirs d'avenirs", non mais attendez on dirait un titre de la StarAc ...

A lire vos billets récents j'ai l'impression parfois que votre texte du Monde fait partie d'une autre époque ou a été écrit par quelqu'un d'autre.

Hmm, je vous lis de temps en temps et j’observe une évolution certaine vers la pensée unique de gauche… :)) la vision bouchée par la baignade dans le jus socialiste… :))

De plus en plus de gens autour de moi sont déterminés à voter pour N. Sarkosy ! Les gens ne comprennent pas l’hystérie disproportionnée engendrée par une loi et n’aiment pas les dictateurs en herbes, téléguidés par les syndicats et certains partis, qui bloquent les facs et ont réveillé les terreurs d’extrême gauche, d’extrême droite et celle des banlieues.
Les gens dans leur grande majorité n’aiment pas cette « insécurité » et l’anarchie provoquée par les têtes brûlées en tous genres et ceux qui les soutiennent risquent de le payer très cher.

Il y en a que l’on n’entend pas beaucoup en ce moment mais qui engrangent les bulletins de vote pour 2007…
N. Sarkosy ou Villepin serait un moindre mal à côté d’eux…
Pensez à 2002 et « l’insécurité » et arrêtez de prendre vos désirs pour des réalités !
Quant à Bayrou, je ne pense pas qu’il puisse incarner « la sécurité, l’ordre et la fermeté souhaitée par la majorité des gens autour de moi.

Matthieu,
Vous avez l'impression que mes billets récents se distinguent des anciens ? Pourriez-vous m'expliquer de quelle manière ? Si l'idée est d'évoquer un glissement à droite, ce n'est pas l'avis de Magrit...

Magrit,
De votre côté, vous semblez vous inquiétez de ma dérive gauchiste. Hum. Arrangez-vous avec Matthieu alors.

En tout cas, je ne sais pas si de plus en plus de gens autour de vous s'apprêtent à voter pour Sarkozy, mais je peux vous assurer que ce ne sera pas mon cas. Je considère que ce type est un danger majeur, et pas parce que j'ai tendance à le confondre avec Le Pen ou que ses choix économiques me font peur. Je pense qu'il est dangerereux pour les choix qu'il a fait en matière de promotion du communautarisme et d'implication du fait religieux dans la vie politique. Je pense qu'il a fait le choix de s'appuyer sur l'organisation du pays en groupes d'affinités culturelle ou religieuse dont les leaders seraient en relation avec l'Etat et serviraient de truchement avec la société. Je ne sais pas si ce type est sincère ou s'il est prêt à casser les principes mêmes de la République pour arriver à ses fins mais, à la limite, ça n'a pas beaucoup d'importance. Je pense qu'il est important d'éviter son élection :

http://hugues.blogs.com/commvat/2004/11/ratio_et_oratio.html

http://hugues.blogs.com/commvat/2004/11/lesbroufe_et_la.html

http://hugues.blogs.com/commvat/2004/11/sarkozy_et_la_l.html

le bordel??

C'est le bordel dans les facs et dans qq administrations, mais c'est pas le bordel généralisé, loin, très loin de là. Je pense que nos amis les journaux + télé se complaisent à décrire une crise MAJEURE, alors que ce sont juste qq mouvements de foule et des étudiants (pas forcément méga représentatifs en plus) qui oublient d'aller en cours. Woah, vachement grave!

Tiens, c'est marrant, la seule (non peut être pas la seule, je suis sévère) bonne action de Royal est celle que vous vilipendez le plus ... Que je sache, la subvention n'est pas un droit. Qu'y a t'il d'anormal à ce que le CR Poitou-Charente ne donne pas de subvention aux entreprises ayant recour au CNE-CPE ... Les mêmes se plaignent qu'il y a trop d'Etat ... Cherchez l'erreur.

Ce qui me gêne avec Ségolène Royal, c'est que dans son image libérale-paternaliste, je n'arrive pas à saisir ce qu'elle pense. Je ne suis pas d'axccord avec un DSK, mais il a une pensée cohérente. Et Ségolène ?? Les lois Perben, qu'en pense-t-elle ?? Présomption de l'innocence, réforme de la justice, réforme des institutions, droit du travail, 35 heures ... ??

Ségolène Royal est exactement ce qaui tue le PS depuis des années, une apparatchik (7 ans à l'Elisée sous Tonton ...) surgavée au Pouvoir depuis des lustres, incapable de tout recul critique ... Je signale que l'autisme n'est pas forcément l'apanache de la droite, est sans doute facilité par la Vème république, mais que entre 2000 et 2002, les remontées des militants PS auraient pu alerter sur les difficultés du pays. Et la dite Ségolène fait parti de ceux qui ont verrouillé tout la Parti, le menant notamment au 21/04/02, mais aussi l'empêchant de mener tout regard critique sur la période qui l'a précédée ...

il me semble que la "tradition de l'homme providentielle" est plus de droite. Et que si la gauche revient au pouvoir (même celle que j'appelerai "molle" et vous "moderne"), ce sera surtout par un reflexe défensif : tout sauf la droite. Mais je peux me tromper.

Une des grandeurs - et - ou faiblesse de la gauche dans ce pays, est de ne pas avoir détruit systématiquement ce que la droite venait de faire quand elle est arrivée. Ce que la droite a souvent fait. Je pense que le CPE est une mauvaise réforme, sur la forme, sur le fond, parce que son échec mènera à une idée selon laquelle réforme = moins de protection, réforme = moins de droit, ... alors que la réforme que nous souhaitons donne de nouveaux outils, avec de nouveaux droits, de nouvelles possibilités et une améliorations des conditions de vie. Certaines réformes ouvrent le champs des possibles. Les attaques dogmatiques de la droite contre le droit du travail ferment la porte à des réformes utiles de celui-ci.

Puisque je suis cité en tête de ce post, je me sens obligé d'apporter rapidement quelques précisions :

- Oui, je pense que la situation actuelle est objectivement susceptible de faire remonter la cote de Jospin (nous verrons ce qu'en disent les prochains sondages...).

- Mais je ne le considère pas pour autant comme un "homme providentiel". Et je ne souhaite nullement l'arrivée d'un homme providentiel, quel qu'il soit. Un scénario caricatural dans lequel je ne me reconnais absolument pas.

- Je n'ai rien contre la candidature de Ségolène Royal (loin de là). Je pense qu'elle peut incarner un vrai changement, dans le trombinoscope politique actuel et dans la manière de faire de la politique (ce dont notre pays a bien besoin). Personnellement, j'approuve son initiative de ne pas accorder de subventions aux entreprises qui utiliseront le CNE ou le CPE. Et je pense qu'elle a de vrais chances d'être la candidate du PS.

- Ceci dit, si la montée de Ségolène ne devait être qu'un feu de paille médiatique (ce qui est toujours possible à l'heure où nous parlons), la candidature de Jospin, de DSK ou de Hollande m'irait bien aussi.

- Enfin, je pense que l'élection d'un candidat de gauche en 2007 contre Sarko ne sera pas évidente... Mais qu'un rejet irréversible de la droite engendré par la mauvaise politique et tous les événements qui auront marqué le quinquennat de Chirac peut la favoriser.

Un(e) membre du PS serait sectaire?
Incroyable....ça m'en bouche un coin!

... D'où, malgré mon opposition totale au CPE (sur le fond et sur la forme), mon conseil à Villepin et à son collègue Sarkozy : "Tenez bon, les gars, ne cédez pas à la rue et à la majorité des Français ! Ils ne comprennent rien à l'économie, c'est vous qui avez raison. Continuez à jouer le pourrissement et la provocation. Ces jeunes cons finiront bien par retourner à l'école, même s'il faut encore en passer par quatre ou cinq manifs et deux ou trois grèves générales... Tenez bon jusqu'à l'été, après c'est les vacances...".

je suis atterrée quand je vois des gens posés, sensés, et se prétendant non sectaires penser une seconde voter pour Sarkozy

J'en viens à regretter d'avoir posté mon commentaire, pour voir cette discussion tourner à la question des mérites comparés de Nicolas et Ségolène. On aura toute une campagne électorale pour cela, inutile amha de prendre de l'avance.
Pour le reste, Hugues, je partage pleinement ton point de vue sur les nécessités françaises, et j'espère me tromper sur la personnalité et le programme de Ségolène Royal : mais je crains fort qu'elle ne déçoive les gens comme toi. Au passage, les gens qui croient en Sarkozy "l'homme neuf" devraient se souvenir que l'homme neuf en question était ministre du budget il y a 20 ans : pour la nouveauté, on repassera. Ce n'est pas de la prochaine élection présidentielle qu'il faut attendre grand-chose pour la France.

Hugues, je me trompe ou tu as pris une inflexion nettement militante dans vos réponses aux commentaires ? ;-)

Par militante, je veux plutôt dire que tu sembles prendre les choses plus "à coeur"...

Note que, sous ses dehors taquins, ce n'est pas une critique. S'engager, c'est fondamentalement une bonne chose.

rhâ, j'ai remplacé le 'vous' par un 'tu' et j'ai laissé traîner un 'vos'...

Mais non, Hugues, rassurez-vous, votre "dérive gauchiste" ou vos sympathies pour tel ou tel, on s'en fout.

Le jour où vous posterez des trucs un peu plus intéressant que des analyses politiques niveau seconde option SES bourrées de caricatures mais vides d'exemples concrets, on en reparlera. En attendant comptez les ocurences du "je" dans vos posts et ouvrez quelques bouquins, notamment d'histoire. Comme ça la prochaine fois ça vous éviteras de dire des énormités en liant homme providensiel et pétainisme.

Cher monsieur The Thinker,
"Maréchal nous voilà!
Devant toi, le sauveur de la France
Nous jurons, nous, tes gars
De servir et de suivre tes pas
Maréchal nous voilà!
Tu nous as redonné l'espérance
La Patrie renaîtra!
Maréchal, Maréchal, nous voilà!"
On se demande en effet quel esprit tordu peut faire le moindre rapprochement entre le pétainisme et le mythe de l'homme providentiel...

The Thinker,
Moi, ce qui continue à m'étonner après plus ou moins dix-huit mois de blogging, c'est ce genre de commentaire.

Le commentaire d'un anonyme qui vient vous lire régulièrement pour avoir le plaisir de vous signaler que ce que vous écrivez n'a aucun intérêt.

Le commentaire d'un anonyme qui vous reproche d'avoir des opinions et de les exprimer sur un espace personnel comme si, ce faisant, vous empêchiez les autres d'en faire autant.

Le commentaire d'un anonyme, enfin, qui, sans élaborer davantage, laisse entendre que le texte commenté a été écrit par un crétin inculte n'ayant jamais ouvert les livres d'histoire dont le commentateur est évidemment spécialiste.

Non, vraiment, ça continue de m’étonner. Mais ce qui est le plus surprenant, c’est que ce commentateur putativement brillant se donne la peine d’effectuer une telle démarche. La prochaine fois que vous viendrez me traiter de crétin, éclairez ma lanterne. Après tout, le seul risque que vous prendrez est de m’aider à devenir plus intelligent.

En tout état de cause, et même s'il s'agit vraiment de lire ma note par le tout petit bout de la lorgnette puisque tel n'en était pas le propos principal, je vous suggère moi-même la lecture de différents ouvrages, comme La France de Vichy de Paxton ou Vichy et les Français de Jean-Pierre Azéma et Henri Rousso, deux de mes livres de chevet sur la période. Bien entendu, je reste ouvert à vos propres suggestions.

Aymeric,
Oh pétard, tous les maréchalistes de la blogosphère vont converger vers mon site avec ce type de citations.

Hugues, vous n'avez pas compris que c'est une PENSEUR qui vous écrit, et que vous lui devez, à ce titre, déférence et respect.

NB : pour the thinker, j'aurais aimé que les lycéens "on veut des mars et des machines à café - mais on n'est pas avec les casseurs" développent la même qualité de réflexion que Hugues.

Coco,
Mais comment savez-vous qu'il s'agit d'une thinkeuse plutôt que d'un thinker ?

Je te rejoins, Hugues, sur ton étonnement vis à vis de ce genre de commentaires.
Pas plus tard qu'aujourd'hui, j'ai reçu un commentaire du même type mais dans la forme skyblog ("y'a qu'une putte et une conne pour écrire ce genre de conneries. est ce que tu es une putte ?" => pas mal comme citation ça aussi non ?)
Tout ça pour dire que je lis toujors tes notes, et ne commente jamais, parce que j'ai toujours peur d'être longue, pas pertinente, redondante par rapport aux autres lecteurs (et moins "légitime" parce que plus connue pour ma collec' de mâles dénudés dans ma baignoire).
Mais je profite donc de l'occasion pour t'encourager et te remercier de tes analyses, que je trouve bien plus pertinentes que nombre de celles que j'ai pu entendre, notamment au cours de mes études à Sciences Po.

Au fond, vous avez parfaitement raison : restez-en aux "opinions", cela vous évitera au moins d'élaborer des hypothèses risibles étayées par des faits déformés.

Pour le reste, vous vous enfoncez : les deux référence que vous citez traite de la France vichyste pas des hommes providensiels.
Enfin, relisez vos messages pour mieux vous rendre compte des contradictions patétiques qu'il contient : vous affirmez que la figure de l'homme providensiel a des relents de pétainisme pour un peu plus loin dire que la figure du sauveur version 'rutpure-élan' a vos faveurs. Faudrait savoire.

[il (elle?) est sacrément en forme le penseur dis-donc. Chaude ambiance!]

Ok Thinker, je suis vraiment très con, tu es vraiment très fort(e) et le combat est donc vraiment trop inégal (notamment en ce qui concerne l'orthographe, d'ailleurs).
Pourquoi ne vas tu pas jouer ailleurs ?

Hugues, à propos d'homme providentiel, vous connaissez certainement cette charmante anecdote (je demande pardon à ces dames de la vérité crue).

Lors du procès de Pétain, le vieux Maréchal se défendant avec un certain panache un ami (qui finit général et ami de Mitterrand) dit à De Gaulle: "tout de même, Pétain, il a des couilles au cul!"
Et de Gaulle:" C'est vrai. Mais les couilles de qui?"

C'était notre soirée Alfred de Musset...

leblase, tu sors !

http://bigbangblog.net/article.php3?id_article=333

âne,
D'accord je sors.
Qu'est-ce que tu fais ce soir? ;-)

Ah, c'est bien la peine de faire des notes sérieuses sur l'avenir de la planète... Tiens, puisque c'est comme ça, je renonce à faire à la France le don de ma personne. Merde alors, on a sa fierté !

Moi j'adore ce genre de commentateur qui vient pour insulter le bloggeur et dire de façon compulsive et répétée : "vous êtes des nazes et vous réfléchissez comme des enfants de 4 ans". C'est pas tout à fait du troll mais le comique de répétition y est.

On trouve donc des gens pour se plaindre d'avoir trop de commentaires. Salauds de riches.

Mais non, c'est pas ça. Mais il est vrai que ce genre d'intervention peut pourrir une discussion qui démarre. C'est dommage.

Analyse très intéressante et que je partage, comme tu l'as préssenti.

J'en profite pour te féliciter de l'excellent article paru dans le Monde "Quand l'Afrique s'éveillera, la France l'enverra se recoucher". Article qui m'a permis de découvrir ce blog.

Cependant, je ne partage pas ton enthousiasme pour la très vertueuse Ségolène.

D'abord parce qu'une fois de plus, il semble s'agir d'un choix par défaut : elle ne peut pas être pire que les autres et au moins, une femme, ça change.

Ensuite parce qu'on ne sait toujours pas quel est son programme. Oui, c'est vrai, elle n'est pas encore candidate. C'est pratique.

Enfin, ses rares prises de position contre la pornographie télévisuelle et l'utilisation de la nudité féminine en publicité , appuyé par l'argument imparable de son statut de "mère de famille", m'en ont donné une image effectivement sectaire et un peu creuse.

Attendons cependant d'en savoir plus. Il lui reste l'énorme bénéfice du doute, qu'elle a bien compris d'ailleurs et fait durer au maximum... ;o)

La cannebière me fut salutaire. Cette petite lecture du point de vue d'un homme en décalage avec le discours dominant m'a rafraîchi le ciboulot. Mais, il est vrai qu'il était là avant tout pour vendre son livre comme Pasqua en son temps, son pastis. Le blog, vu comme cela, ne serait-il pas, en fin de compte, que l'ectasy du webphile ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

DSC_3069
Are you talking to me? Email

Fini-parti

Sardines

Dark side

Coup de sabre

Théologie amusante

Maillot noir

Identité nationale

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004