« Serviettes non comprises | Accueil | La faute du pasteur Jospin »

mercredi 23 août 2006

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Et dire que dans le même temps je serai à l'UMP. Sont mal organisés avec les blogueurs les mecs... pfff...

Yo Vinvin, tu vas les faire voter pour qui, toi ?

Elle m'a l'air pleine de promesses cette petite sauterie.
Bonne guinche.

Je suis déçue déçue déçue Hugues. Se rendre dans un lieu aussi vilain que la Grand Motte pour voir le grand mou s'agiter devant des jeunes-UDF (comment peut-on être jeune ET militant UDF, céti pas la bonne question ?), n'as tu rien de mieux à faire de tes fins de semaine ??
Et Vinvin à l'UMP ???
Par Toutatis, ils sont tombés sur la tête ...

Aymeric,
Ah, je suis tellement impatient !

Sasa,
Et c'est pas tout, il y aura ton copain écrivain le samedi à 18h00 (http://laloute.net/index.php?2006/03/22/140-une-fiche-de-lecture-premier-sexe-d-eric-zemmour).

Malheureusement, je serai déjà parti. Quelle misère !

Mon commentaire porte sur la réfexion de Sasa ; constante de dénigrement tenant la jeunesse pour l'apanage de la gauche. Les jeunes de droite souffriraient, selon les "forces de progrès", au mieux d'un vieillissement accéléré des neurones, au pire d'un syndrome de Hutchinson-Gilford.

Je ressers la vieille chanson poussiéreuse du camarade Jean Ferrat à propos des jeunes giscardiens
http://fr.lyrics-copy.com/jean-ferrat/un-jeune.htm

En ce temps et en ses moeurs être jeune communiste était terriblement sexy (sauf pour Hugues qui était gauchiste, et sauf pour plein de gens martyrisés par le fascisme rouge)

Et dire que pendant toutes ces universités d'Eté, je serai chez moi, comme un con, à attendre un évènement qui n'arrivera peut-être que bien plus tard. J'enrage. Grrrr (c'est pour vous donner le son).

je vais camper à Latche, mais là où je serai je vous entendrai*

* hommage à jacques L décédé en juin

"J’avais eu l’immense satisfaction narcissique" Il n'y a pas de fumée sans feu tout de même. Cette distinction n'arrive pas exactement par hard, ce blog doit représenter tout de même une certaine somme de travail... Félicitations !

plains-toi Koz, plains-toi...

Hugues : que les jeunes UDF invitent Zemmour ne fait que confirmer tout le mal que je pense d'eux :)

All : en tant que jeune (à 28 ans, ça compte encore, hein dis ?), je te confirme qu'être de droite manque complètement de sex appeal (comment ça, ça n'a rien à voir avec l'engagement citoyen ?)

Pourquoi tu penses du mal de moi? :(
Je suis très gentil!
En plus, Zemmour n'est pas ma tasse de thé non plus.
Si ce n'est qu'une question de sex-appeal, deviens anarchiste, là c'est la classe.

Le Monde renvoit sur ce blog à partir d'un lien nommé Commentaires et vaccinations.
ha ha ha.

Complément au post :
l'adresse de l'article du Monde
http://www.lemonde.fr/web/article/0,[email protected],[email protected],0.html
Vous voilà en route vers la gloire, mon cher Hugues (si vous me permettez cette familiarité)

En revance Vinvin n'est pas cité par ledit article

François Bayrou c'est pas trop mal...c'est vrai qu'il n'est pas encore trés performant(...) mais il a une qualité indéniable, il est lucide et fort sympathique,mais pour faire de la politique il lui manque une petite touche de narcissisme et de méchanceté, bon bin tant pis pour lui... il va avancer cahin caha ...pendant que les autres vont tout défoncer sur leur passage !

heureuse de t'acceuillir à l Grande-Motte et surtout heureuse de pouvoir te montrer qu'à l'UDF on peut "déserrer sa cravate" TOUT LE TEMPS si on le veut !
on se met même en maillot de bain, figure toi ! Waouh, ils sont fous ces jeunes UDF !

Quelle joie, Hughes, vous pourrez même porter vos sandales!

@Sassa
Jeune et UDF ? c'est facile. L'UDF est un parti en pleinne reconstruction depuis la création de l'UMP en 2002. Donc contrairement aux autres partis (de gouvernement) il y a de la place pour les jeunnes. Il suffira de regarder la moyenne d'age des candidats aux prochaines élections. Rien que pour ça je trouve que c'est un bon argument, non ?

Pour revenir sur l'article, l'UDF est en pleine mutation, c'est une bonne idées que des non militants UDF viennent voir, ils pourraient peut être même y trouver des choses interressantes à commenter. et notament sortir des clichés éculés sur l'UDF (mou, vieux, satélite du "RPR", divisé, sans idéologie...).

Bonjour Hugues.
Désolé de m'attaquer aux clichés. D'abord, ce ne sont pas les communiquants de François Bayrou qui se sont avisés d'inviter Hugues, tout simplement parce que ce sont les jeunes UDF qui ont organisé l'université d'été. Ensuite, parce que nous n'avons pas les moyens des candidats du PS et de l'UMP pour payer des communicants tous azimuts. Ceux qui sont invités le sont parce que l'un des surfeurs et blogueurs UDF consultés a trouvé leur blog intéressant et l'a suggéré.
Si nous cherchions à avoir davantage de publicité, nous inviterions des blogueurs proches de nos idées comme le PS ou l'UMP, qui n'invitent que des blogueurs dans la ligne: je vous suggère de comparer. Nous avons volontairement choisi d'inviter des blogueurs d'autres tendances politiques (vous n'auriez pas été invité si vous aviez été UDF...). Cette ouverture-là n'existe pas ailleurs.
Même chose pour nos invités pour les table-rondes: nous, nous invitons des gens qui ne partagent pas nos idées (Rocard, ou Zemmour, que nous n'aimons pas spécialement contrairement à Rocard, ne sont que des exemples parmi d'autres). Au PS, l'ouverture se limite aux alliés soumis type PRG et PC, et encore. A l'UMP, même chose. Réflexe typique: on nous reproche d'inviter X ou Y, comme si il fallait obligatoirement se fermer aux autres au lieu de s'y confronter, et n'inviter que ceux qui sont dans la ligne. C'est tout de même quelque peu sectaire comme idée.
Quant aux reste, les préjugés divers sur la mollesse, les cravates, l'incompatibilité d'être jeune et UDF et autres bêtises, il n'y a qu'à venir pour se rendre compte de leur inconsistance. Que Hugues dise donc lui-même son avis après être venu: il ne sera pas suspecté d'être partisan en notre faveur, au moins.
Et s'il tient à nous attaquer pour être sûr de ne pas paraître un social-traître, le pauvre petit, et ménager sa réputation, qu'il le fasse. Il en est libre.

L'UDF traine quand même quelques redoutables boulets à assumer pour pouvoir jouer un rôle de premier plan :

Par exemple, son rôle initiateur, moteur, et fédérateur dans la rédaction de la très contestée directive européenne IPRED (pénalisation de la copie de fichiers sur internet et autres atteintes à la propriété intellectuelles, thèmes devenus populaires depuis DADVSI, qui ne faisait que transposer la directive précédente, jugée insuffisante par les députés européens UDF)

Pour patricia: le narcissisme et la méchanceté, on s'en passe volontiers à l'UDF. Cela dit, je conseille, pour le sens de l'attaque politique, de lire ceci:
http://www.udf.org/discours/bayrou_160506.html

Cratyle,

Je ne cherche pas à « ménager ma réputation » : je n'ai aucune réputation à ménager.

Mais l'opération est évidemment une opération de communication et le dire n'a rien de scandaleux -- le terme « communication » n'étant tout de même pas une obscénité.

Il me semble tout fait légitime, de la part d'un parti politique, d'utiliser les moyens du moment pour diffuser son point de vue et faire parler de son projet. Inviter des blogueurs fait donc partie de l'arsenal médiatique à la disposition des partis, ce qui n'implique évidemment pas qu'ils seront aux ordres. En tout état de cause, je ne suis moi-même aux ordres de personne et je suppose que les gens qui ont décidé de m'inviter, s'ils l'ont fait parce qu'ils connaissaient mon blog, savaient à quoi s'en tenir.

Ceci dit, Cratyle, tu ne me frappes pas vraiment par l'étendue de ton sens de l'humour, ta lecture du billet ci-dessus ne correspondant manifestement pas au sens que je lui donnais en l’écrivant. J'espère que tes camara... pardon, tes copains de la Grande-Motte seront mieux dotés question second degré.

Enfin, je te conseille également de lire les notes que j’ai pu écrire sur le PS pour te faire une idée de ma « réputation ».

Et toc. Merci Hugues.

Si je n'étais pas qu'une jeune gauchiste décérébrée et pleine de préjugées, je te taperais deux bises sur la fesse (gauche ou droite, soyons ouverts).
T'as de la chance, chui timide.

Pour Bfo?: "son rôle initiateur, moteur, et fédérateur dans la rédaction de la très contestée directive européenne IPRED" : bien sûr, jusque-là, mais elle était très bien cette directive européenne... "DADVSI, qui ne faisait que transposer la directive précédente": mais non, pas du tout justement! Il n'y a à peu près aucun rapport, l'UMP ayant profité du prétexte de cette transposition pour introduire tout un tas de "suppléments", un régime dérogatoire au droit, les amendements dits Vivendi et le reste, dont une bonne partie sont certainement attaquables devant la Cour de justice européenne d'ailleurs...
Comparez! Je rappelle, au passage, que l'UDF a été le seul parti à se battre, le PS n'ayant fait que s'opposer comme d'habitude sans se battre pied à pied en séance, a claqué la porte de la commission mixte paritaire, etc.

Désolé, ce sera encore sans humour, pour aujourd'hui au moins.
Or l'humour tel que pratiqué ici est révélateur de clichés, ou d'ignorance parfois. Vous dites quelque chose, derrière le voile de l'humour (heureusement d'ailleurs), et vous me permettrez de m'élever contre le sens de ce qui est dit.
Traiter d'opération de communication toutes les invitations de blogueurs indifféremment, comme si elles avaient toutes la même signification, les mêmes raisons d'être, le même sens politique, ce que je conteste absolument, revient à les réduire à un mot qui, parce que son sens a beaucoup dérivé, et parce qu'il est employé pour tout parti, déguise les réalités, humour ou pas, ou parler de communicants, de publicité et d'arsenal médiatique avec le sens que cela prend dans la société politique telle qu'elle se conçoit ailleurs (PS ou UMP), ne me semble pas acceptable.

De même, je suis prêt à lui faire mes excuses s'il est exact que, derrière ce qu'elle dit, Sasa pense du bien de Monsieur Zemmour, ne considère pas du tout que la jeunesse devrait être "naturellement" à gauche, ou que l'UDF est un "centre mou". Je ne suis pas le seul à l'avoir lu ainsi d'ailleurs.
Libre à vous de considérer que je manque d'humour. Le second degré, fondé sur les clichés ou l'ignorance, tourne facilement à la complaisance - pour moi, le pire danger pour l'humoriste.
"Je ne cherche pas à « ménager ma réputation » : je n'ai aucune réputation à ménager.": mais bien sûr que si, au moins envers les lecteurs de ce blog, et la réflexion sur le sujet irrigue toute cette note, bien au-delà de l'humour. Le problème n'est d'ailleurs pas là, c'est que cela fait surgir des associations sous le voile de l'humour: "social-traître", si cela m'irrite, même au second degré, c'est que cela indique une forme de culpabilité larvée, et la fin le besoin de se justifier à ses propres yeux. Je pourrais le dire mieux certes, moins lourdement, mais pas ce soir. Cela dit, si je commets un contre-sens, tant pis pour moi.


pour info rocard est un fervent soutien de dsk...parce qu'ils sont proches sur le fond.

sinon comment était la sauterie centriste?

Cratyle: le fait qu'une députée européen porte le même nom qu'un ancien PDG de Vivendi Universal est donc une simple coïncidence ?

Le fait que cette député ait été l'animatrice du débat relatif à IPRED2 aussi ?

Libre à qui voudra d'essayer de noyer ce poisson-là ici : considérons simplement mon affirmation tout à fait gratuite, mais absolument pas méchante, comme une invitation sans frais adressée à l'UDF d'expliquer ces étranges coïncidences avant que la campagne ne démarre pour de bon, militants contre militants.

Et bien noter qu'il aurait été tout à fait envisageable d'ouvrir ce débat-là à l'instant où l'on aurait voulu : et qu'en parler est donc l'affirmation d'une volonté de laisser à l'UDF la chance de définir par elle-même son propre discours sur ce sujet plutôt que de subir le discours militant qui viendra bien tôt ou tard réchauffer l'atmosphère.

Monsieur peut préférer jouer sur les noms. Cela ne prouve absolument pas de connivence, d'ailleurs! Il y a des exemples célèbres sur ce point. Moi, je regarde ce qui s'est fait, et je constate que la version européenne du projet était tout à fait acceptable, si elle avait été correctement transposée, ce qui n'a pas été le cas; et le projet du gouvernement pas du tout, même en version finale ultra-amendée, justement grâce à nous soit dit au passage et non grâce au PS; que l'amendement dit "Vivendi" par exemple n'a pas été introduit par l'UDF au parlement français mais par l'UMP, et a été combattu tout au long de la procédure par l'UDF. Nous attaquer pour notre participation à la définition de l'IPRED2 est donc passer à côté de la plaque.
Qu'est-ce que c'est que cette manière d'insinuer des choses fausses alors que notre combat pour la liberté et l'opérabilité a été permanent?? Je serais tenté de dire: méprisable. Désolé pour le mot, qui manque sans doute d'humour.
Le discours a déjà été défini, évidemment, et les actes au parlement prouvent assez qu'il n'a pas besoin d'être défini aujourd'hui; vous le sauriez en allant lire udf.org, par exemple, ou en lisant le discours de François Bayrou au parlement sur le sujet, par exemple.

Cratyle: Alors, n'en parlons plus, ici du moins, et pour le moment du moins.

Je suis tout de même persuadé que votre regard sera moins critique suite à cette rencontre. Surtout que les hommes politiques sont assez forts pour se rendre sympathique. Bayrou veut se démarquer de l'UMP. Il veut s'ouvrir à gauche. C'est une autre posture de celle du PS qui reste à gauche et de l'UMP qui reste à droite.
A vrai dire j'ai déjà posté des commentaires critiques sur des blogs UDF et j'avais été censuré. (ce qui n'est pas le cas des blogs de gauche )
Comme par exemple sur l'affaire du député Lassalle qui a fait une grêve de la faim pour protester contre une "délocalisation" de 65 kms. Tout le monde a admiré ce geste. En fait c'était pour l'intérêt de sa circonscription et non celui du bien commun. Car cette usine pouvait s'agrandir à Lacq et non à Accous. Je me souviens d'être allé dans cette région il y a 2 ans. On ne peut pas dire que cela soit vraiment accessible surtout en camion.

Très drôle :) ! Et bravo pour ton prix d'influence.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

DSC_3069
Are you talking to me? Email

Fini-parti

Sardines

Dark side

Coup de sabre

Théologie amusante

Maillot noir

Identité nationale

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004