« De la difficulté d'être dedans et dehors en même temps | Accueil | La livre, Rocard et autres sujets d'importance relative »

lundi 02 juillet 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Les ennuis chez Free sont du manifestement à un gros, gros problème de qualité de ligne.

Si tu as la télé, tu es en dégroupé donc 28 Mb atteignables théoriquement. Pour descendre à 3 Mb, il faut une sacrée ligne de merde. Où effectivement la télé est inregardable.

Par contre le téléphone devrait marcher même avec une débit faible. S'il déconne, ça indique plus une ligne très perturbée par du bruit extérieur aléatoire qu'une ligne normale où les problèmes sont une conséquence inévitable de la longueur.

Soit ce problème est dû à quelquechose qui ne va pas chez toi, donc qui peut être résolu, soit chez FT, et là pas grand chose à faire car FT n'a aucun engagement contractuel de qualité sur l'utilisation en ADSL d'une ligne. Seul la fibre optique permet de s'abstraire de ce genre de problème.

Ton exemple personnel ne doit pas te pousser à une analyse trop sombre : les "box" sont manifestement des progrès intéressants chez une majorité.
Pour ma part, une tv qui fonctionne très bien, sans pixel, et que je regarde (pour les chaines de la tnt, i-télé ou LCP, par ex, sans le décodeur), le téléphone aucun problème, internet idem, et pas de pub...

Donc bon...
Quant à la powéo box, tout est dans le "box" = services innovants en plus.

Mais ce sera surtout une question de prix, et de lente sortie des prix règlementés... La concurrence s'installera t-elle de manière eficace ?...

Jmdesp,
Tu devrais travailler dans une hotline (c'est peut-être le cas d'ailleurs). Tu m'expliquerais pourquoi ça ne marche pas comme ça devrait. Ca ne marcherait pas mieux, mais bon. Ceci dit, tu termines quand même par un "si ça ne marche pas, c'est que quelque chose ne va pas" et là, effectivement, c'est imparable.

Jani-rha,
Mon expérience personnelle étant partagée par la quasi totalité des gens que je connais (et je connais pas mal de monde), je prétends y voir une indication fiable. Bien sûr que la box est un progrès par rapport au téléphone en bakélite. Je n'arrête pas de le répéter. Mais il se trouve que l'ADSL et ses différents services ont été lancés commercialement avant d'être au point, déployés à une échelle trop vaste pour assurer développement et maintenance. Les choses vont mieux, mais elles restent d'une fiabilité inférieure à ce que l'on est en droit d'attendre d'un service arrivé à maturité.

Sur l'électricité, on repart sur une période d'incertitude technique liée à la nécessité d'accumuler rapidement une base clientèle dont le prix n'est pas nécessairement le premier souci. Le service et la techno sont donc des arguments de vente et l'on peut s'attendre à une déferlante de promesses qui ne pourront pas immédiatement être tenues. La Poweo Box, dans mon papier, est juste le symbole de ces promesses. Elle ne remet pas en question l'idée de l'introduction de la concurrence, pas plus que je ne regrette le temps de la Direction Opérationnelle des Télécommunications, ancêtre de FT.

Pour le téléphone si mes souvenirs sont exactes, dans les années 60 et jusqu'en 70 je crois, les communications dans sa circonscription pouvaient durer autant de temps que l'on voulait et étaient toujours facturer 1 unité. Alors dire que la concurrence sur le téléphone a amélioré les choses au niveau prix, hum, hum !

Je m'étonne qu'on ne parle pas de l'exemple des renseignements téléphoniques (feu le 12), qui étaient GRATUITS (oui, vous avez bien lu : gratuit) jusqu'à une date pas si lointaine (même si les bacheliers de l'année ne doivent pas avoir connu çà...)

Mais bon, la concurrence, çà a du bon. Même que çà empêche de donner des renseignements gratuitement (cf. le cas du neuf, de mémoire, assigné par un concurrent aujourd'hui disparu, obligé de faire payer ses renseignements parce que "rien n'est gratuit")

Vive la concurrence, mais qu'on la remette d'urgence libre et non faussée.

Ce qui signifie entre autres que Poweo&Co n'ont qu'à fabriquer eux-mêmes l'électricité qu'ils veulent vendre plutôt que d'imposer à EDF de vendre son électricité moins cher pour eux, pour qu'ils puissent faire des marges sur un produit qu'il n'ont justement pas "produit"...

Juste une pointe de sadisme. ma Freebox fonctionne parfaitement avec 14 Mb. Et je pourrais regarder la télé Chinoise si je le voulais.

Ceci dit il y a beaucoup trop de gens qui ne se rende pas compte que le contribuable en eux a subventionné durant des années le consommateur.

C'est d'ailleurs la base du "pacte social" français, avant semble t il que les classes moyennes ne dérivent, comment être un gros consommateur et un petit contribuable.

Bon bon bon, just my 2 cents, et avec le disclosure du fait que ma boite bosse pour Poweo.

On peut gloser sur le terme de Box. Au cas d'espèce, cette Poweo box ne remplit pas les mêmes offices que la box d'un opérateur téléphonicointernetique. Et ça ne merdera pas.

Pourquoi ? Parce que l'électricité, depuis la centrale jusqu'à ton chez toi, elle viendra avec les mêmes cables et le même service, quel que soit l'opérateur que tu choisis. Et que la qualité de service sera la même pour tout le monde. Garanti pur jus.

Donc donc. Q auoi sert la box ? A savoir, cher Hugues, à comprendre, à monitorer, pourrait-on dire. Parce que, tu vois, c'est bien beau, de se dire qu'il faut baisser sa consommation d'néergie, et tout le toutim, que les appareils en veille, ça consomme ma pauvre dame, mais il y a un moment où, quand l'unique information dont tu disposes sur ta consommation, ce sont des relevés en KWH incompréhensibles qui sont mis à jour tous les semestres (si tu as le bonheur de ne pas avoir raté le relevé des compteurs), eh bien, l'information, tu ne l'as pas.

Information is power, donc. Je ne vais pas t'en convaincre. Et la fameuse box, elle te file ça : l'information, en temps réel. Tu éteins tous tes appareils en veille : tu vois le chiffre qui décroit. La courbe qui baisse. Tu allumes en même temps ton sèche linge et ton four et ton aspi et tu repasses en même temps, dans une frénésie de ménage ? Boum, ça explose.

Savoir. Essentiel, mon cher Watson, no ? Oui. Et qu'a-t-on attendu pour que ce genre de service aussi bête que chou soit disponible dans un foyer français lambda ? La concurrence. La délicieuse stimulation de la concurrence.

Alors merder ? Planter ? Je ne crois pas. La fiabnilité est la même pour tout le monde. Que la box soit encore à l'état de prototype est juste : d'ailleurs, elle est gratuite, en beta-test, jusqu'à la fin de l'année pour les premiers qui s'y inscrivent.

Mais qu'elle soit en test et nécessite de s'améliorer ne changera rien à l'arrivée du divin courant électrique chez toi.

"Il est donc probable de voir l’électricien en chef recourir aux mêmes technologies et à la même logique commerciale que ses concurrents"

Je doute que Poweo construise des centrales nucléaires d'ici un petit moment. Ce qui est sûr c'est qu'ils construisent des centrales à charbon et que comme le nucléaire est plus compétitif la Commission fait pression pour qu'EDF accroisse ses tarifs. EDF le fera peut-être, de toute façon ils s'en foutent ils n'ont plus de mission de service public, ils ont des actionnaires.

On marche donc sur la tête mais on est très contents, on est européens.

Samuel Edison,
Demandez à votre illustre ancêtre combien de temps il fallait attendre pour se voir installer une ligne, en France, jusqu'au début des années 80. Quiconque prétend que nous n'avons pas gagné à déréglementer devait ignorer, à l'époque, l'existence de pays étranges, Etats-Unis ou Canada, où n'importe qui avait le téléphone, ne payait même pas les communications locales et pouvait être appelé dans une cabine téléphonique (une incroyable curiosité vu d'ici).

Au téléphone d'aujourd'hui, je reproche la fiabilité aléatoire par rapport à un système qui, lui ne tombait très peu en panne et accomplissait sa mission primitive sans à coups. Mais je ne regrette ni la pauvreté de l'offre, ni les tarifs astronomiques des communications non-locales (un appel Marseille-Paris coûtait les yeux de la tête), ni la gestion du système par un monopole ignorant totalement les besoins de ses « clients ».

Yr,
Les renseignements gratuits ? Comme disent mes camarades les Econoclastes, "there's no such thing as a free lunch". Le coût des la fourniture des renseignements était absorbé par la masse des financements PTT, dans le cadre d'une administration incapable de dire, à l'époque, ce que coûtait ceci ou cela. Le service n'était pas bon, il fallait attendre jusqu'à dix minutes pour une réponse et je me souviens d'avoir été complètement étonné d'entendre l'opératrice répondre instantanément aux Etats-Unis en 85.

Mais pour Poweo fabriquant sa propre électricité, je suis d'accord puisqu'il faut augmenter les capacités de production globale. Et eux-aussi sont d'accord puisqu'ils se bagarrent en ce moment même pour avoir le droit d'en produire contre l'avis de riverains qui préfèrent que l'on ne construise pas de nouvelles centrales (enfin, du moins pas dans leur secteur si possible). La déréglementation ne sera un échec que si l'on n'accompagne pas l'accroissement de la demande. C'est d'ailleurs ça, la réalité de "l'échec" californien.

Merlin,
Moi, je viens juste de lancer un test avec le petit bidule du JDN et j'ai précisément 2 megs. J'habite à Paris, dans le onzième, soit dans l'arrondissement le plus densément peuplé d'une agglomération de 12 millions d'habitants. Toutes mes prises sont filtrées, j'utilise un PC HP récent (moins de six mois), mon immeuble est un immeuble récent, patati patata. Mais le débit est insuffisant pour que la télé puisse être regardé dans des conditions optimales et le service est même pire que ce que j'avais avec Noos (c'est dire). Les images se figent fréquemment et la Freebox tombe en rade pour un oui ou pour un non (le fameux « chenillard » pour ceux qui connaissent). Si on appelle la hotline, ce que j'ai arrêté de faire parce que ça m'épuise et que de toute façon la télé m'emmerde, ils expliquent que c'est normal et suggèrent de réinitialiser la box – cet appareil étrange conçu sans interrupteur pour éviter que les gens, agacés par les problèmes, ne réinitialisent à tout bout de champ !

Versac,
Je me moque surtout de cette référence transparente aux boxes des opérateurs télécoms comme référence à la modernité. Je ne parle pas de la Poweo Box comme ayant le moindre rapport avec la fourniture d'électricité proprement dite : j'observe simplement l'analogie pensée par les communicants de Poweo. Il ne s'agit en fait que d'un bête compteur revampé et doté de la même variété d'affichage que ma montre à cristaux liquides, mais provoquer la comparaison avec une Free box, une Neuf box ou une trucmuche box risque plutôt de faire fuir (comme on le verra, j'en suis convaincu). Ils auraient pu l'appeler n'importe quoi : le Poweo bidule, le Poweo Gizmo... Ils ont choisi la "box".

Quant à l'idée d'essuyer les plâtres, là encore, la question ne sera pas réellement technique puisque RTE achemine le courant partout et pour tous (enfin, il faudra voir sur le terrain). Il y aura les problèmes de toute société organisée autour de son marketing d'accumulation de clients mais dont les services opérationnels sont sous-dimensionnés, la gestion des abonnements et de la facturation balbutiante et la bagarre pour la conquête trop prenante pour que quiconque songe à s'occuper des premiers clients en portefeuille.

Si l'on ajoute la guéguerre qui ne manquera pas de se lancer avec EDF (absence de coopération à la limite du sabotage comme dans l'expérience France Telecom vs nouveaux entrants), on a la recette pour une nouvelle opération de type arrivée de l'ADSL. Ca finit par marcher (enfin, plus ou moins), mais dur pour les pionniers. D'ailleurs, on en reparlera. Au fait, as-tu déjà switché pour Poweo ? Tu nous raconteras, hein ?


Edgar,
Poweo ne va pas construire des centrales nucléaires mais s'intéresse malheureusement, comme les autres, aux centrales à charbon propre, le nouvel oxymore énergétique à la mode.

Il faut habiter dans le XVIIe, d'abord on vote mieux et c'est peut être pour ca que nos Freebox fonctionnent.

2 remarques:
- je connais pas l'offre de Poweo, mais ne serait-ce pas du "Courant Porteur en Ligne", où les données sont directement acheminées par les cables electriques? Ca serait pas idiot, une offre "quadruple play".
- chez moi au Japon, tout le monde s'équipe en fibre optique, et ca n'a rien a voir: 100 Mbits sans problemes, qualite de service stupefiante (je connais pas le numero de la hotline). Allez, encore un peu de patience les bouseux ;)

N'oublions pas que Poweo fournit déjà des dizaines de milliers de clients entreprises depuis plusieurs années. Je suis assez d'accord avec le pronostic d'Hugues, il y aura sans doute des glitches au début. Mais de n'est quand même pas le grand saut dans l'inconnu.

Autre référence à free chez poweo, l'utilisation d'un crétin pour faire sa pub.

Crétin nommé Guy Mollet, sans aucun doute par pure esprit de provocation vis à vis de la volonté de tout nationaliser le bouzin du PS...

Hughes, si ton débit effectif plafonne à 2 mégas alors que tu es en plein Paris et que ton PC est neuf, que toutes les prises sont filtrées, etc., le problème vient peut-être de la qualité de la ligne sur la boucle locale, c'est-à-dire entre le DSLAM de l'arrondissement et chez toi. Bref, du bon vieux fil de cuivre de France Télécom... Je connais pas mal de gens qui ont ce problème.

Belle allusion à Dick, mais quel rapport avec Blade Runner ?

"Il faudra sans doute, à chaque fois qu’un problème surviendra, passer des heures à négocier avec le collaborateur borné d'une hotline hors de prix (si le problème consent toutefois à ne survenir que lorsque le téléphone sous ADSL fonctionne convenablement)"

Sauf qu'en plus tu devras alors pédaler a coté de ta **box adsl pour l'alimenter en energie, puisqu'a priori, le problème en question sera sans doute une panne de courant (ou une installation qui disjoncte toutes les 2 minutes, a peine de quoi laisser au chenillard le temps de finir sa sarabande entre 2 reboots)

Moi aussi, depuis peu j'ai régulièrement le chenillard sur ma Freebox... en fait depuis que mon fils (à peine 3 ans) écrabouille allègrement, de son camion, le pauvre câble qui relie la Freebox à la prise. A part ça j'ai un débit plus que correct (je suis à 500 mètres du central).

Pour savoir si la qualité (bruit) de la ligne est à peu près correcte, une méthode très simple (mais qui a ses limites) : garder l'abonnement FT associée, y brancher un téléphone et écouter si ça crachouille.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

DSC_3069
Are you talking to me? Email

Fini-parti

Sardines

Dark side

Coup de sabre

Théologie amusante

Maillot noir

Identité nationale

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004