« All the News That's Fit to Blog | Accueil | More than meets the eye »

lundi 12 novembre 2007

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Comment, Ayn Rand pas très connue en France ? Ce n'est pas la peine de se farcir Atlas Shrugged (a priori un peu lourd...) alors que l'on peut se précipiter sur "Un Requin sous la lune" de Matt Ruff. Ayn Rand en est des personnages, ainsi que la Reine d'Angleterre, un carcharodon habitant des égouts de New York et un sous-marin même pas jaune...

Essayez, vous m'en direz des nouvelles...

Ah oui, moi aussi j'ai lu cet excellent livre. Et jusqu'à peu, je croyais qu'Ayn Rand était une invention de l'auteur...

Tous mes voeux de prompt retablissement postop !

Excellent !

Maigre consolation, quitte à n'y rien voir, tu pourras fermer les yeux pour éviter les lacrymos :)

Ah ces étudiants, j'ajoute une pierre à l'édifice, j'ai dans un reportage un panneau 'vive la grève' à l'entrée d'une université... je crois que tout est dit !

Ha ha.

Hugues, tu es un vil provocateur qui s'assume, et vu que ça fait vivre ton blog, je ne vais pas m'en indigner (et d'autant moins qu'il est parfaitement évident que tu n'attends que ça). Je te ferai juste remarquer qu'il n'y a aucune prise de position qu'on ne puisse présenter comme absurde quand on la pousse jusqu'à l'absurde -- et que cette façon de présenter systématiquement comme des extrémistes les modérés d'un autre bord que le tien s'appelle purement et simplement de la propagande. Tu es un propagandiste relativement drôle, mon bon Hugues (relativement parce que ça tourne quand même un peu au procédé), mais je trouve quand même que tu as une tendance un peu prononcée depuis quelque temps à préférer la caricature à l'argumentation.

Bon rétablissement... même si tu t'emploies à donner l'impression que tu resterais convaincu d'être plus clairvoyant que les autres quand bien même tu deviendrais totalement aveugle. A quoi bon avoir des yeux quand on est décidé à ne voir que ce qu'on a décidé de voir, n'est-ce pas (et il s'en faut de beaucoup que ce fanatisme ne soit que le fait de tes gauchistes fantasmés).

Ca se fait une opération de la cornée pour myopie à ton age ?

Dans la rubrique "abdication totale de toute raison", tu/vous as oublié un régime spécial de retraite pour les avocats et un salaire pour les étudiants. Ce dernier aurait entre autres avantages de leur permettre de négocier le paiement des jours de grève comme les grands !

C'est une nouvelle technique ? Combien coûte l'opération ? Tu nous feras un post ?

"La coordination étudiante appelle au blocage des gares mardi", voilà le titre de l'article du Monde consacré à qquns des gauchistes *fantasmés* de notre hôte. A lire. Et comme le PS est en état semi-comateux, tous ses membres passent le temps qui leur reste lorsqu'ils ne se crêpent pas le chignon à pousser des "tssk tssk" offusqués.
Bonne chance pour la salle d'op', c'est pas douloureux, c'est rapide et on se remet très vite. Un peu comme pour la cataracte, mais ça, c'est pour après...

Les jeunes gens que tu évoques n'oublient pas non plus (outre l'abolition de la loi Pécresse , la régularisation de tous les immigrés irréguliers et le refus du mini-traité) d'exiger l'abolition des peines-planchers, de la loi sur l'égalité des chances et le retour à 37,5 années de cotisations pour tous. Et encore, je dois en oublier une ou deux. Mais ils n'ont pas encore demandé à Sarkozy de supprimer par vois de décret la Maladie, le Mal, la Méchanceté et la Bêtise.

Laurent C., Nirmala,
Je connais pas ce livre. Mais ceux d'Ayn Rand valent tout de même leur pesant de cacahouètes -- autant que les délires de ses fans, aux Etats-Unis comme en France (http://www.aynrand.org/site/PageServer ). Mais, comme je le disais, ils se laissent lire comme des curiosités.

Tilly,
Merci. Mais tu ne travailles pas à la RATP, par hasard ? Ca pourrait me rendre service.


Liberal,
Je me fais opérer avenue Hoche. On n'utilise pas de lacrymo dans ce quartier. Ce serait tout de même malheureux !


Gemini,
Bah, à Lyon-II, il y a bien une licence de clown.


Poil de lama,
Attends une seconde : JE pousse les choses à l'absurde ? Hum, je ne voudrais pas rester dans la même veine bassement calembouresque mais tu me sembles un assez bon prototype de celui qui a des yeux mais ne veut point voir...


Âne,
Je ne sais pas comment il faut interpréter cette question. Veux-tu dire "pour un vieux croulant comme toi" ou pour un "type aussi jeune" ? Je suis un très récent quadra et, oui, c'est le bon âge !

Monsieur Prud'homme,
Oh, j'y avais pensé mais Poil de lama aurait dit que je caricaturais...


Fleur Delacour,
Il s'agit de la dernière technique en date, mais ça date déjà de trois ou quatre ans. J'en ai déjà un peu parlé ici : http://hugues.blogs.com/commvat/2007/10/lhomme-augment.html

et je pense être plus précis la semaine prochaine si je suis encore en vie.
Autrement, ça coûte 1200 euros par oeil et comme j'ai deux yeux, ça me coûte le double...


Cdc,
Si seulement le BN du PS acceptait de se faire opérer de la cataracte, on y verrait plus clair...


François X,
Ils ont probablement oublié mais je suis certain qu'ils sont ouverts aux propositions que l'on pourrait leur faire.


Hugues: Du fin fond de ma Bolivie, je ne vois effectivement pas dans le détail tous ce que les gauchistes ultra-minoritaires objets de ton exécration peuvent énumérer comme conneries: les journaux d'ici tempêtent contre le centralisme d'Evo Morales ou l'égoisme des ploutocrates des régions orientales du pays, mais se contrefoutent de Sarkozy comme de Besancenot -- et tu ne peux pas savoir à quel point je les en félicite. Mais je n'ai pas besoin de connaître tout ça dans le détail pour me rendre compte que ton inventaire à la Prévert est une caricature qui force le trait -- et qui d'ailleurs l'assume. Au reste, crois-tu que j'ignore que l'ex-Marseillais que tu es n'ouvre jamais la bouche sinon pour expectorer une exagération? Farceur, même quand tu te pointes à l'heure du déjeuner en disant qu'il est midi trente, je sais déjà que tu as rajouté au moins un quart d'heure pour faire bonne mesure. De toute évidence, on a oublié de te raconter l'histoire du petit garçon qui criait "au loup" quand tu en avais encore l'âge...

Débrouille-toi pour revenir en VSL, remboursé par la sécu (moins une franchise inique, 2€ je crois).

All,
Tiens, je n'y avais pas pensé. Je vais voir de ce côté-là...

Poil de lama,
Note que, de ton côté de l'eau, les étudiants se contrefoutent de Sarkozy alors qu'ici, ils adorent Morales et Chavez. Ils ne doivent pas savoir qu'il est justement en train de tirer à balles réelles sur les étudiants, le Chavez.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,[email protected],[email protected],0.html

Mais c'est ici qu'ils assurent "résister", les étudiants.

Si tu rencontres des étudiants adorateurs de Chavez, tu peux leur transmettre mon exécration... mais n'oublie pas d'en faire une photo parce que j'ai furieusement l'impression que ces sales petits cons existent surtout dans tes fantasmes, encore une fois (oui, tu pourras certainement trouver deux ou trois tarés dans une manif, c'est là qu'ils poussent, mais de là à en faire une généralité...).

Pour ce qui est de Morales -- pardon pour le hors-sujet, mais tu m'y as enfoncé en répondant "Chavez" à peine ai-je eu dit "Morales" --, je te concède que son antiaméricanisme (très compréhensible et même très excusable quand on sait le nombre de fois que Morales s'est fait tabasser par les séides de la DEA) lui fait bien à tort afficher une solidarité sans faille avec le tyranneau bolivarien, en même temps qu'avec Castro et parfois même Ahmadinejad et Khadafi (par ailleurs grand pote de Sarkozy). Ça n'empêche pas que Morales vaut, au moins pour le moment, beaucoup mieux que la caricature qu'il trace de lui-même, et que c'est de très loin le politicien le moins pourri que j'aie vu en Bolivie depuis plus de 25 ans que je m'y intéresse (sauf à considérer aussi les troisièmes couteaux). Même s'il s'y enferme consciencieusement lui-même, je pense donc qu'il ne mérite pas d'être mis dans le mec sac que le triste clown de Caracas, et je t'invite sur ce sujet-là comme sur beaucoup d'autres à aller un peu au-delà des amalgames à deux balles (fussent-elles réelles).

Mais bon, on est très loin des couloirs du métro en grève, sorry pour le hors-sujet.

Toujours provocateur, HS.

"contribuer au blocage de la modernisation de nos facs et à la fragilisation de nos régimes de retraites par répartition... Tout ça me hérisse franchement le poil."

Un coming out sarkozyste ?

Vous pensez vraiment que la loi LRU est là pour "moderniser" et que les régimes de retraites sont "fragilisés" par des régimes spéciaux ?

Si vous répondez oui à l'une de ces questions, il vous faut effectivement rapidement une chirurgie des yeux...

Ah, désolé si je crains de troller (à propos, où est Manu ?)mais, non, la moins petite expérience que j'ai eue avec Morales et ses séides ne me convainc pas que malgré sa droiture affichée - sans douté réelle (pour tout dire, je n'aime pas Robespierre), cela ne semble pas suffisant pour lui décerner un satisfecit.
Bien, c'est vrai, je me remets de ma cataracte binoculaire et j'espère que ma nouvelle vue me permettra de mieux voir venir l'avenir de mon pays en capilotade (je parle de Belgique) et de regarder avec intérêt et un peu de tristesse l'avenir de ce pays voisin dont la même langue nous sépare. PS ici, PS chez vous, ça fait triste, hélas...

Avoir lu Ayn Rand c'est pas mal. L'avoir compris c'est mieux.

Vous restez dans le camps des looters, mais-si-c'est-l'etat-citoyen-social-et-responsable-festif-durable-et-democratique-c'est-different-c'est-pas-du-vol.

Ben si, c'est du vol et c'est ignoble.

Je vais me faire perfide: si demain tous les Français talentueux se mettent en grève, TF1 au complet (zéro grévistes) annoncera que tout le gouvernement, sans exception, continue à travailler, que la quasi-totalité des parlementaires de la majorité continuent à siéger aux deux assemblées et que la plupart des grands patrons du cac40 sont restés fidèle au poste.

Sinon, "l'œuvre" et la philosophie de Rand sont à bien des égards avant-gardiste: cette façon de présenter la haute société comme l'optimum absolu de l'espèce, seule source et unique gardienne de la grandeur de la civilisation, tout en présentant ces fantasmes masturbatoires comme étant "objectifs", ça ne vous rappelle pas quelque peu la droite décomplexée, qui se proclame unique protectrice des travailleurs et des honnêtes gens tout en développant la rente et en essayant de rendre légaux les délits financiers? Qui accuse ses rivaux de sectarisme tout en prétendant que ses chimères et ses obsessions sont autant de faits avérés et solutions pragmatiques?

Les cheminots, les étudiants, les fonctionnaires, les magistrats et les avocats, sans parler des internes ou des marins-pêcheurs (qui ont obtenu tout ce qu'ils pouvaient raisonnablement espérer)... Le problème, c'est que ça commence à faire beaucoup en peu de temps. Sachant que les routiers, les enseignants, les chercheurs et quelques autres ne tarderont pas non plus à (se) manifester...

On peut tout de même commencer à se poser des questions sur la pertinence de la méthode politique choisie. Tout en même temps, sans concertation et sans compromis, ça passe ou ça casse ? On peut même éventuellement se demander s'il ne s'agit vraiment dans tous ces cas que de corporatismes et de conservatismes, que de défense d'intérêts catégoriels, que d'aveuglements devant l'incontournable réalité économique... Et si les étudiants sont nécessairement tous de jeunes cons manipulés par l'extrême gauche.

Personnellement, la "casse", après ces échauffements de rigueur, je la situerais bien au moment de la réforme du contrat de travail, dans les premiers mois de 2008. Là, sur ce sujet majeur, on pourrait, à mon avis, voir une forte majorité de salariés du public et du privé (et les étudiants bien entendu) s'opposer à la suppression de certains de leurs droits fondamentaux.

Eventuellement, avec le réchauffement climatique, cela pourrait être un peu avant le moi de mai. En partant, Fillon dirait, 40 ans après : "c'est la liquidation de l'héritage de mai 68 à l'envers".

D'accord avec Laurent Weppe : si les gens les plus "talentueux" abandonnaient le navire... D'autres prendraient leur place, tout simplement. Parce qu'il y a par exemple, à mon avis, environ 150 000 personnes en France qui seraient capables de diriger une entreprise du CAC 40, si elles étaient préparées pour ça. Et au moins quelques centaines qui le sont et qui postulent, à court ou moyen terme. Et cela me semble vrai pour toutes les catégories auxquelles on pourra accoler le mot "talent". Au sommet des "happy few", les places sont plus rares qu'indiscutables.

et le vélo 24h à l'avance !

http://www.urban-cab.com/Transport/transport.html#1

Good luck

Bon, et le plus important maintenant.

L'opération s'est bien passée?

Oui, c'est vrai ça.
Tu vois bien ?

Comment va Oedipe ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

DSC_3069
Are you talking to me? Email

Fini-parti

Sardines

Dark side

Coup de sabre

Théologie amusante

Maillot noir

Identité nationale

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004