« Si tu reviens, j'annule tout ! | Accueil | Ententes cordiales »

mardi 25 mars 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Savait-elle qu'en acceptant la proposition de Libé, elle acceptait les subventions certes habilement dissimulées en statut particulier de la presse de l'état français ?

Le lui a-t-on simplement dit ? Qui le lui expliquera ?

Patty, c'est bien, la celle qui fume de la Horse et qui a chanté "Horses", ou bien ?

Quand à Libé, mon ex-copain Joffrin a t'il réussi à refaire ce que Serge July a essayé de défaire pendant des décades ?

C'est à Hugues que doit revenir la direction de la rédaction de Libération !

Fan serait exagéré, mais j'ai aussi apprécié la dame, naguère. Est-ce moi qui ai vieilli (ou bien elle) ? Toujours est-il que nous ne sommes plus guère en phase.

Le point de vue qu'elle exprime est très caricatural et assez (auto)satisfaisant. La politique culturelle des USA est loin d'être aussi "state free" que ce qu'on en dit généralement. L'Amérique fourmille de bourses, de plans et d'aides en tous genres, que ce soit au niveau étatique ou fédéral.

Et d'ailleurs, je ne suis pas sûr que le marché soit seul en mesure de distinguer le meilleur de la production artistique d'une époque. Il y a beau temps que les cordons de la bourse ne sont plus tenus par des Medici…

Ce numéro soit disant consacré à Patti Smith était sans intérêt. Libé n'arrête pas de faire des "coups" comme le libé des écrivains ou des étudiants mais je ne vois pas ce que ça apporte au lecteur qui cherche les articles d'un journal quotidien bien fait.

à l'évidence, c'est mon avis, ça n'apporte rien au lecteur. mais ça peut apporter des lecteurs à Libé. au moins, un temps. c'est qu'ensuite il faut multiplier les coups.
le mieux serait de faire un vrai bon journal.

Passant,
Bonne question. Tiens, je suis sûr qu'elle a dit quelque chose à ce sujet mais que sa réponse a été probablement été impitoyablement censurée parce que trop déviationniste.

Fish&chips,
Ah non ! l'info est sur com-vat, désormais.

Antoine Block,
Souviens-toi que tu n'es désormais plus manichéen. Evidemment qu'il y a des subventions aux Etats-Unis. Et Patti Smith en sait quelque chose compte tenu des polémiques sur les expos financées sur fonds publics de son copain Mapplethorpe. Mais je ne pense pas que l'on puisse comparer le niveau de l'investissement d'Etat dans les arts dans les deux pays. Et si je suis moi-même partisan d'une présence importante des fonds publics dans la création, elle pose une question très intéressante au plan philosophique que ni Bartabas ni la CGT ne sont capables de poser.

Paul,
Oui, ce numéro est un coup, mais je ne le mettrais pas sur le même plan que le Libé des écrivains et celui des étudiants, numéros dans lesquels il s'est tout de même dit des choses intéressantes. Et pour Patti Smith, il aurait mieux valu luis consacrer quatre ou cinq vraies pages plutôt que cette mascarade marketing.

David,
Apporter des lecteurs à Libé ? C'est du très court terme alors... Le gars venu exceptionnellement parce que c'était un numéro Patti Smith risque d'être reparti bien déçu.

hugues, oui, la politique des coups ne vise que le très court terme.
j'ai trouvé le libé des écrivains relativement intéressant ; celui des étudiants insignifiant.

Puisque vous parlez de Patty, pourquoi ne pas parler de -Sir Mick Jagger- ?

"Carla Bruni étant certainement le personnage le plus bigarré à visiter l’Angleterre en visite officielle ! Elle est la plus habituée à rencontrer les "Riches et célèbres" étant la fille d’un industriel Italien et d’une chanteuse d’opéra et elle est sortie avec au moins un des pairs du Royaume -Sir Mick Jagger- avec qui elle fit un bout de chemin, il y a longtemps"

Est-ce que ça peut "coller" entre Gordon Brown et Nicolas Sarkozy ? Carla et Sarah ont elles quoi que ce soit en commun ? Et la Reine... que va t’elle penser des N° 1 français ?
http://blog-ccc.typepad.fr/blog_ccc/2008/03/est-ce-que-a-pe.html#comments

J'ai toujours pensé que c'était un transexuel, non ? Elle ressemble à Glucksman, à moins que ce ne soit l'inverse.

sk†ns,
C'est vrai qu'elle ressemble à Glucksmann. Mai un peu comme Philippe Sollers ressemble à Hervé Bazin : c'est une histoire de coupe de cheveux.

Du coup, nous, si on devient célèbres, on va nous comparer à Alain Juppé. Est-ce qu'on y gagne au change ?

tout ce qu'a dit patti smith me semble formidable, la façon dont elle parle de la guerre en Irak, "le coût émmotionnel",comme elle le rappelle, "comme après le vietnam, qui est la guerre de mon époque, rien n'a été préparé en amont pour aider les vétérans, financièrement et médicalement. incalculable, cest en fait le mot qu'il faut mettre sur ce désastre."
je tiens à ces mots, ils me touchent, mon père est mort à l'âge de 49 ans des suites d'une autre guerre...
ne me dîtes pas que je joue sur l'émmotionnel ce soir!
si vous pouvez me le dire après tout!
ps: à écouter RADIO ETHIOPIA de patti smith group chez pathe marconi 1976

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

DSC_3069
Are you talking to me? Email

Fini-parti

Sardines

Dark side

Coup de sabre

Théologie amusante

Maillot noir

Identité nationale

Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2004